NOTRE ITINÉRAIRE EN DÉTAILS

POURQUOI CET ITINÉRAIRE ?  

Nous avons décidé de suivre cet itinéraire en fonction de 3 facteurs :

La date de départ prévue pour notre tour du monde ainsi que l’itinéraire global a été fixé en fonction des vents dominants et des saisons cycloniques. En atlantique nord des vents réguliers soufflent d’est en ouest, des hautes pressions subtropicales vers les basses pressions équatoriales, ce sont les Alizées. Ces vents vont nous permettre de traverser l’atlantique dans les meilleures conditions. Les Alizées sont normalement réguliers et pas trop puissants d’Octobre à Décembre, c’est pourquoi notre départ est prévu pour Octobre !

La traversée du Canal de Panama nous amène ensuite dans le plus grand océan du monde : le Pacifique. Les voiliers se lancent en général pour cette longue traversée entre Janvier et Avril pour ensuite poursuivre vers la Polynésie française, et ses magnifiques îles, entre Mars et Mai (automne austral). Après un arrêt au Vanuatu, la route continue vers le Nord de l’Australie et son fameux Détroit de Torrès, afin d’éviter la saison des cyclones sévissant sous les tropiques. Ce détroit est réputé pour être très dangereux car les courants y sont très forts et beaucoup de cargos empruntent chaque jour ce passage de 150 miles (270 kilomètres) de distance… Mais c’est grâce à ce détroit que nous atteindrons un nouvel océan : l’Océan Indien !

C’est encore une longue traversée qui nous attend, avec sur notre passage quelques îles (Christmas et Coco island), jusqu’à Madagascar. Nous rejoindrons ensuite l’Afrique du Sud pour passer les mythiques Caps des Aiguilles et de Bonne-Espérance. Le retour se fera ensuite en longeant la côte ouest de l’Afrique où nous planifierons nos étapes en fonction de la météo mais aussi en prenant en compte la situation politique de chacun des pays.

saisons cycloniques V2

Les études sur la pollution marine se font au milieu des océans et sur les côtes. Il était donc indispensable de passer dans les zones où des gyres de déchets étaient présentes. Nos différentes traversées nous permettront de collecter de très nombreuses information pour les transmettre ensuite à nos partenaires scientifiques (plus de détails dans « Les actions »).

Certaines îles sont difficilement accessibles autrement que par bateau. Il est donc important d’aller à la rencontre de ces populations, directement touchées par le changement climatique bien qu’elles n’en soient pas responsables. Nos choix d’escales seront l’occasion de communiquer au monde une réalité qui est encore mal connue mais qui dépend pourtant de nos actions quotidiennes.

Des études sur la situation des pays et des prises de contacts avec des associations, ONG ou entreprises locales nous ont permis de sélectionner les escales les plus intéressantes pour notre travail de recherche sur les déchets et l’Economie Circulaire.

Ainsi, c’est grâce à ces données et ces échanges, et en fonction des tendances météorologiques, que nous avons pu établir cet itinéraire. Cependant, nous savons que cette feuille de route peut être amenée à évoluer. La situation politique et les conditions météorologiques de certaines régions nous obligeront peut être à modifier nos escales. De plus, il est parfois difficile de trouver des informations sur des pays isolés, aussi nous détournerons notre itinéraire si nous estimons qu’il y a matière à tourner un reportage supplémentaires ou compléter un reportage en cours.  

Cliquez ici pour visionner nos reportages et notre web-série

LE CALENDRIER DE NOS ESCALES

Distance exprimée en mille nautique  →  1 Mille nautique = 1852 mètres

Distance totale = 31 950 Milles Nautique soit environ 59 000 kilomètres

3 OCÉANS, 30 ESCALES, 30 000 MILLES NAUTIQUES

« Damien autour du monde » de Gérard Janichon (édition Broché) → 55 000 milles de défis aux océans

damien 140

« L’aventure de Tara Tari » de Corentin de Chatelperron (édition Broché) → Une aventure de 6 mois, du Bangladesh à la France avec un voilier en toile de jute

tara tari 140

« QOVOP » de Baptiste Berthelot, Manuel Lizé et William Bonnamy (édition La Découvrance) Quand on veut, on peut. Le tour du monde à la voile de trois amis

qovop 140

« Routes de grande croisière » de Jimmy Cornell (édition Broché) → 1000 routes de navigation dans tous les océans du monde

routes de 140

« La longue route » de Bernard Moitessier (édition Poche) → Récit de la première régate en solitaire et sans escale en doublant les trois caps: Bonne Espérance, Leewin et Horn

moitessier 140